Broyage

Broyage de plastiques à recycler :

Le broyage est le processus permettant la mise en paillettes de la matière plastique à recycler pour faciliter son lavage et son tri.

La matière broyée aura une granulométrie plus faible que la matière déchiquetée. La granulométrie de la matière broyée est d’environ 50 mm jusqu’à une échelle au micron (100 µm).

Broyer les éléments recyclables permet une manipulation plus aisée pour séparer les éléments de matières plastiques (bouchons, étiquettes…), et de natures différentes (matières organiques, papiers, huiles, poussières…).
La matière entrante dans le broyeur : films, ficelles, bouteilles, corps creux, bidons etc… entiers, ou pré-déchiquetés.

Dans la chambre de broyage (pré-déchiquetée ou non) les plastiques sont réduits en paillettes suite à une projection sur un arbre en rotation rapide muni de couteaux. Ils cisaillent la matière jusqu’à ce que les éléments plastiques atteignent la granulométrie désirée. La matière obtenue en sortie de broyeur est appelée du broyat.

Coupe oblique double (Solution unique HERBOLD)

Ce procédé de découpe est un savoir-faire propre à HERBOLD, fruit d’un brevet international et équipant la totalité de leur broyeur grâce à une méthode de découpe spécifique. Grâce à ce procédé le débit moyen est boosté, l’usure des lames est plus faible, la consommation électrique est diminuée grâce à une fluidité améliorée.

La coupe oblique double consiste à avoir des couteaux au rotor et au stator inclinés dans des directions et des angles opposés. Cette technique permet un entrefer constant générant des paillettes de tailles homogènes. (Contrairement à la coupe oblique simple)

L’incision du plastique est plus productive et empêche la matière d’avoir à repasser plusieurs fois au contact des lames. Avec une découpe plus tranchante, les couteaux sont moins sollicités dans le temps (la matière ne passe qu’une seule fois sur les lames) : ils s’usent moins, font moins consommer la machine, réduisent le niveau sonore et améliorent le débit de sortie.

Broyeur à alimentation forcée :

Il existe 2 modes d’alimentation forcée propre à HERBOLD pour obtenir un débit optimisé.

broyeur à alimentation forcée - brevet HERBOLD

Alimentation forcée Type SB :

La technique de broyage par alimentation forcée est un Brevet international HERBOLD, applicable à la série SMS et SML, aux nombreux avantages :

  • La densité de tassement est supérieure dans le broyeur (débit supérieur), ainsi qu’une puissance motrice réduite et pas de projection de la matière hors de la trémie.
  • Les débits sont décuplés pour une taille de broyeur similaire (rendement supérieur de 30 à 50 % par rapport aux broyeurs traditionnels).
  • La consommation d’énergie est diminuée de 30 à 50 % : moins de force absorbée comparée à des broyeurs standards & moins d’agitation des matières dans la trémie
  • Les charges d’entrées sont lissées et régulières (moins de particules fines et de poussières dans le rebroyé), par rapport une alimentation saccadée via des convoyeurs. Le niveau sonore est diminué comparé à des broyeurs standard .
  • Les opérateurs sont disponibles pour d’autres travaux et ne sont pas forcés d’assurer une alimentation suffisante et constante.

Les brevets de HERBOLD Meckesheim pour ce procédé sont les brevets suivants :
Numéro de brevet US : 7.793.872 B2
Numéro de brevet UE : EP 1 979 099 81
Numéro de brevet en Chine : CN 101374604 8

Alimentation forcée Type HB :

Au lieu de forcer la matière à l’aide d’une trémie et d’une vis sans fin, l’alimentation forcée de type HB est effectué à l’aide d’un poussoir. Ce système est utilisé sur les déchiqueteurs HERBOLD.

Broyeur SML 45/60 SB - convertible sous eau + trémie

Broyeur SML 45/60 SB

Broyeur SML 60/100 HB - convertible sous eau

Broyeur SML 60/100 HB

Broyeur-Déchiqueteur (Série SMS)

Série préférée pour les sollicitations lourdes et abrasives. Broyeur automatique à rotation rapide composé de couteaux très résistants et lourds en couple oblique double, convertissable sous eau. Application possible pour corps creux mais aussi les plaques épaisses, des pièces pleines, des tubes à parois épaisses…

Comme la série SML, l’ajustage des couteaux s’effectue en temps masqué grâce à un gabarit d’ajustage des couteaux dans lequel est insérée la lame, fixée au rotor. Le temps de changement des couteaux est diminué et permet sur une année entière de gagner des dizaines d’heures de production supplémentaires.

broyeur-déchqueteur SMS - convertible sous eau

Broyeur Série SML

La série SML est la gamme phare des broyeurs HERBOLD, en vitesse de broyage rapide ou lente. Ils fonctionnent à sec ou sous-eau et sont convertibles d’un mode à l’autre, en coupe oblique double. Chaque broyeur d’application industrielle est un modèle spécifique, il existe également des machines de série (Broyeur SML-C).

La chambre de broyage n’est constituée que du rotor (avec ses couteaux) et du stator, les paliers et courroies d’entraînement de l’arbre se situent à l’extérieur permettant de :

  • Fonctionner sous eau
  • Empêcher le colmatage de la matière, de graisse sur les pièces d’entraînement mécaniques
  • Optimiser l’espace pour pouvoir améliorer le remplissage et le débit de sortie
  • Décupler le cycle de vie des pièces mécaniques.

Les couteaux sont tous équipés de plaques d’usure et les carters sont blindés et renforcés pour augmenter les durées de vie des machines. En effet, ce sont les pièces d’usures qui sont à changer régulièrement et non les lames ou les carters en acier. (Bien plus cher! )
La chambre de broyage est facile d’accès (pour la maintenance et nettoyage), grâce à une trémie basculante et à des grilles ouvertes vers le haut et vers l’extérieur.
De nombreuses options sont disponibles : modèles de rotors, taille de la machine, gabarit d’ajustage des couteaux, boîte d’insonorisation, détecteur de métaux, clapet d’éclusage…

Applications :
Tous types de déchets plastiques (PE, PELD, PEHD, PS, PVC, PP…), déchets de plaques, rubans adhésifs, déchets très volumineux ainsi que les déchets très fins de laboratoires.

Broyeur sous eau SML 60/145

Broyage sous eau :

Un broyage sous eau est souvent pratiqué pour les matières sales à l’aide de certains broyeurs convertibles.

Le broyeur sous eau lave la matière brassée dans la chambre de broyage grâce à une projection continue d’eau (froide ou chaude). Les frictions des paillettes au contact de l’eau évacuent les contaminants et saletés présentes.

Tout comme le déchiqueteur, l’efficacité d’un broyeur dépend de plusieurs paramètres : la puissance du moteur, la géométrie et la taille du rotor, le profil d’alimentation, les couteaux et le conditionnement et le type de la matière à déchiqueter.

L’étanchéité est garantie dans la chambre de broyage et la trémie d’alimentation, grâce à des plans de joints et à des paliers situés à l’extérieur.

Broyeur SML60-100 - convertible sous eau

Broyeur convertible sous eau SML 60/100

Réalisation du site : Ascomedia – Mentions légales – Principes HON